Humeur de voyages
Revenir d'un voyage longuement préparé et se dire était ce le bon choix pour moi, pour toute la famille.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques



Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sites favoris



Pourquoi à 6 ans, j’ai adoré Ilulissat (Groenland) comme mes parents

Pour un voyage réussi avec des enfants, il faut :

-        Bien mangé ! Sur ce point, Inuit café remporte tous nos suffrages : les meilleures pâtes carbonara du monde pour notre fille et des snow crabs pour les grands.

-        Apprendre des mots rigolo. Anana ! En fait c’est Ana Ana : Maman en groenlandais.

Nous avions réservé un repas avec Ilulissat guesthouse chez une habitante : Maya. Voilà le seul mot que nous avons retenu de nos échanges limités. Elle ne parlait que le groenlandais.

-        Se faire une copine. Dans le bateau vers le glacier Equi, pleins de nationalité différente et du temps…une petite chinoise sally est venu dessiner avec moi.

-        Rencontre avec les animaux. Même s’ils sont attachés et hurlent probablement de faim  (ils ne sont pas nourris tous les jours en été), les chiens de traineau font toujours leur effet.

Depuis le bateau en route vers Icefjord, on a vu une baleine. En fait juste sa queue. Elle rentrait et ressortait de l’eau toujours au même endroit.

-        Les icebergs même si il a fallu beaucoup marcher !

Seul point négatif, tout est cher : les repas et les souvenirs. Difficile d’en profiter que ce soit pour les petits ou les grands.

Et les TAXI c’est pas comme à New York, ils ne s’arrêtent si vous faîtes signe de la main, il faut les appeler par téléphone.

Nos adresses :

Inuit café : vous avez compris pourquoi,

Restaurant Mamartut : nous avait été chaudement recommandé, c’était bien mais cher ! Entrée à 95 DKK et plat à 220DKK.

On a testé le carpaccio de baleine, Halibut, Cob et red fish, la cuisson des poissons ne leur a pas rendu hommage : Vraiment rien de spécial. On aurait dû tester le plat de tapas.

Marché : y acheter directement le catfish si vous pouvez vous faire à manger.

Logement : B&B Jannick n°3, au bord de l’eau avec vue sur les petits iceberg. Sympa, un peu moins top quand les bateaux de croisière sont venus s’installer au loin avec leurs fumées. Petit déception ausi, le petit déjeuner faisait parti des prestations proposées mais finalement la propriétaire nous dit que ce n’est pas possible

Nos sorties :

Repas chez Maya une groenlandaise organisé par Ilulissat guesthouse. L’idée était d’apprendre sur la cuisine et la culture mais la barrière de la langue malgré un traducteur a rendu les échanges moins naturels : Mon conseil partait avec un guide de conversation groenlandais.

Journée au glacier Equi (on prononce écri) avec world of greenland.

In contournable mais beaucoup de monde.

Il ne faut pas être les derniers à entrer dans le bateau car sinon vous risquez de ne pas être assis côte à côte.

Arrivée au glacier c’est la cohue pour prendre des photos, attendez plutôt 15/20 minutes que l’euphorie passe pour pouvoir profiter plus tranquillement du spectacle.

Pour ceux qui le peuvent, world of greenland possède un lodge qui offre une magnifique vue sur le glacier.

 

Balade en petit bateau (10 personnes) vers Icefjord avec Ulilissat tourist nature

 

Balade à pied dans le village jusqu’au port et visite des deux musées de la ville

 

Balade à pied à Sermermiut.

Nous nous sommes faits déposer par un taxi à l’aller.

Nous optons pour une partie du circuit bleu (1.3km) qui mène jusqu’à un promontoire avant de continuer en longeant les icebergs.

Il permet d’observer l’étendue d’icebergs qui se déverse. C’est le glacier le plus productif de la planète (il produit rien qu’à lui tout seul 1/7ème des icebergs) et iIl avance de 40m par jour.

 

 

Nous retournons au village en prenant le circuit jaune (2.6km). Ce dernier offre des panoramas à couper le souffle.

Nous n’avons pas testé

World of greenland a ouvert un nouveau logement : lodge Ilamaq qui a de très bons échos.

Le BBQ de l’hotel Artic (tous les samedi soir jusqu’au 12 Août), on nous l’a recommandé aussi.

Le Camping. C’est vrai qu’il a toujours fait beau et bon mais les matins étaient frais et humides et les petites bêtes nous ont un peu gèné lors de nos balades. Alors…à vous de décider.

Le seul site de camping non sauvage est à 30 minutes à pied du centre.


Publié à 19:44, le 29/10/2017, Ilulissat
Mots clefs : IlulissatEquiIcefjord
Ajouter un commentaire
<- Page précédente